De la vente. Commentaire du titre VI du livre III du Code civil. Le droit civil expliqué suivant l´ordre des articles du code [R.-T. Troplong]

80 

Description

De la vente. Commentaire du titre VI du livre III du Code civil. Le droit civil expliqué suivant l’ordre des articles du code – Réf. 2045

Paris, Charles Hingray, Libraire-Éditeur, rue des beaux-arts, no 3

1834

2 vols. in-8 (XXXVI+810+696pp). Reliure d’époque. Demi-basane, plats cartonnés. Tranches marbrées. Dos lisses ornés et dorés (fleurons dorés et à froid). Titres, auteurs et tomaisons en lettres dorées. Dos un peu secs et qqs épidermures (plus prononcées, mais sans gravité, une lég. sur vol. 2. Coins lég. émoussés. Intérieur très frais, qqs rousseurs, sans gravité, ni atteinte au texte. Très lég. traces de mouillures en début de volume. Nos ouvrages sont tous cédés en bon état, sauf mention expresse contraire. Aussi nos descriptions tentent-elles d’être exhaustives. En dépit des imperfections signalées, bon exemplaire de travail dans une reliure sobre, lég vieillie.

Le commentaire du Code civil de Raymond-Théodore Troplong (1795-1869) est célèbre et lui valut une reconnaissance et une célébrité immédiates. Il se consacrera, entre 1845 et 1855 au commentaire du livre III du Code civil (C. Gau-Cabée, DHJFE, p. 755). On sait que son succès est dû tant au corps du texte qu’à ses fameuses préfaces qui sont souvent le lieu de lumineuses réflexions et l’occasion d’une importante mise en perspective de la matière. Dramard rappelle qu’il n’y a pas d’édition unique et complète des œuvres de Troplong (Dramard, 91). Son ouvrage sur la vente a été publié pour la première fois en 1834 (Dramard, 91, 2708), chez Charles Hingray, en deux volumes (notre édition). Il est le premier de la série. Ce commentaire fut apprécié en son temps et connut pas moins de cinq éditions du vivant de l’auteur. Selon Dramard, « le commentaire de monsieur Troplong est restreint au titre du code civil relatif à la vente ; il n’embrasse ni les ventes judiciaires, ni les ventes publiques de meubles, ni les ventes administratives, toutes matières usuelles, mais difficiles, et en bien des points incertains, dont les éléments sont dispersés de différents côtés » (Dramard, 2708). Bon exemplaire de cette rare première édition d’un des commentaires les plus célèbres de Troplong.

Informations complémentaires

Poids 1.300 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)