ANECDOTES DRAMATIQUES [J.-M.-B. Clément et J. de la Porte] - Réf. 5198

450 

Description

A Paris, chez la Veuve Duchesne, 1775

3 vols. in-12 (IV+590+1ff+580+576pp) – Reliure d’époque plein veau marbré. Un filet à froid encadrant les plats. Dos à nerfs, richement décorés de caissons et de fleurons dorés. Roulette dorée sur les nerfs. Un filet doré sur les champs. Tranches rouges. Coiffes légèrement frottées. Coiffe de tête du t. 1 légèrement endommagée. Quelques légères épidermures sur les plats. Champs frottés. Un coin émoussé sur le t. 1. Intérieur frais un peu jauni. Très bel exemplaire en dépit des imperfections signalées.

Bel exemplaire, fort bien relié, de ce qui constitue bien, en dépit de certaines errements de bibliographes, la première et unique édition de cet impressionnant recueil d’anecdotes sur  le monde du théâtre (La date 1765, que l’on trouve chez certains (not. Barbier, 1, 181) est erronnée ; v. pour 1775 : Michaud, t. 8, p. 409 ; GDU, t. 4, p. 425 ; Quérard, t. 4, p. 549 ; Michaud, t. 34, p. 142 ; GDU, t. 10, p. 190). L’ouvrage est dû à un curieux attelage, dont l’histoire n’indique pas comment se sont-ils rencontrés, mais leur collaboration aurait été le résultat d’une idée d’Alexis Piron. D’une part, Jean-Marie-Bernard Clément (1742-1812), d’origine dijonnaise, qui avait quitté Dijon, à la suite d’une querelle avec le collège de la ville dont il était professeur (Michaud, t. 8, p. 409 ; GDU, t. 4, p. 425) fut considéré comme un « littérateur et critique » (Quérard, t. 1, p. 224), grand contempteur de Voltaire que celui-ci avait sournoisement dénommé l’Inclément. D’autre part, on trouve Joseph de La Porte (1719-1779), tout aussi curieux, ex-jésuite « résolu de chercher dans la culture des lettres un moyen de fortune » (Michaud, t. 34, p. 142 ; v. aussi Quérard, t. 4, p. 549 ; GDU, t. 10, p. 190) et qui fut par la suite un compilateur infatigable, un temps le collaborateur de Fréron avant de se brouiller avec lui. Michaud en dresse un portrait somme toute assez positif, estimant qu’ « il ne manquait ni de goût, ni de jugement, et il possédait à un haut degré l’esprit d’analyse, moins commun et plus estimable qu’on ne pense » (t. 34, p. 142). Bref, la collaboration promettait d’être passionnante en raison de ces deux personnalités et le recueil ne trahit pas ses promesses. Dans ces trois volumes, l’ensemble de ce qui pouvait se représenter sur scène est passé au crible, par de petites notices, plus ou moins longues. Sont donc visés, selon le titre complet : les pièces de théâtre, tragédies, comédies, pastorales, drames, opéras, opéra-comiques, parades, proverbes, joués sur des théâtres publics ou des sociétés particulières, à Paris ou en Province. Sont également recensées les pièces qui n’ont pas été jouées mais qui ont été imprimées, ainsi qu’un recueil de tout ce que l’on a pu rassembler d’anecdotes liées aux diverses représentations. C’est un instrument très précieux pour l’histoire du théâtre. Ainsi passe-t-on de Bajazet de Racine (t. 1, p. 134) au Regulus de Pradon, en 1688 (t. 2, p. 123) à l’Ecole des femmes de Molière (t. 1, p. 182) à la Réconciliation villageoise (t. 2, p. 120), par monsieur de la Ribardière en 1765. Nombreuse sont les pièces où de savoureuses anecdotes sont contées (un acteur acclamé, un metteur en scène hué) et où la vie sociale est relatée (présence du roi, tentative de censure, etc.). C’est aussi l’occasion de retrouver bon nombre de pièces désuètes, et que la patine du temps donne envie de redécouvrir. Le troisième volume est biographique et consacré aux auteurs, ainsi que quelques additions (dont les arrêts et règlements concernant le théâtre). Enfin, c’est aussi une histoire sociale des français : « c’est peut-être dans ces anecdotes dramtiques, mieux que dans toute autre histoire, qu’on verra le caractère badin et l’esprit léger des français, dans tout son jour et sans son plus grand éclat » (t. 1, p. III). Passionnant recueil concentrant toute l’histoire du théâtre entre le XVI et le XVIIIe siècle, par le prisme anecdotique qui en rend l’étude fascinante.

Informations complémentaires

Poids 1 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)