ŒUVRES DIVERSES DE M. LE COMTE DE TRESSAN - Réf. 5164

50 

Description

ŒUVRES DIVERSES DE M. LE COMTE DE TRESSAN – 

À Amsterdam, chez L. Cellot, 1776

1 vol. in-8 (VIII+476pp) – Reliure d’époque plein veau raciné. Dos à nerfs, orné de caissons et de fleurons dorés. Un triple filet doré encadrant les plats. Pièce de titre vert foncé. Un filet doré sur les champs. Tranches marbrées. De très nombreuses épidermures sur les plats. Nerfs frottés avec des épidermures. Les coiffes sont arrachées. Manques sur les mors au niveau de la coiffe de queue. Mors supérieurs fendus sur environ 2 cm au niveau des coiffes. Champs frottés avec des épidermures. Coins émoussés dont deux fortement. Intérieur frais avec des rousseurs par endroits. Une table des pièces contenues dans ce volume en début d’ouvrage. Une jolie vignette sur la page de titre et de magnifiques culs-de-lampe. Nos ouvrages sont tous en bon état, sauf mentions expresses contraires. Aussi nos descriptions tentent-elles d’être exhaustives. En dépit des imperfections signalées, exemplaire qui reste de condition solide.

Le comte de Tressan (1705-1783) était dès son plus jeune âge très doué. En effet, « doué de tous les avantages extérieurs, il y joignait le désir et le don de plaire, une imagination vive, de l’esprit et un goût égal  pour les sciences, les arts et les lettres ». Il ne passait pas inaperçu aux yeux de certains littérateurs, comme Voltaire et Montesquieu. Il avait également un certain penchant pour la poésie et les romans. Puis admis en 1723 dans le régiment du roi, il passa ensuite dans celui du régent comme « mestre de camp ». Il fut ainsi, lieutenant-général des armées du roi, commandant des ville du comté de Bitsch, dans la Lorraine allemande, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie française, de l’Académie de Nancy, de la société royale de Londres, de l’Académie royale de Berlin, de celle d’Edimbourg et des sociétés royales et littéraires de Montpellier, Nancy, Caen et Rouen (Quérard, t. 9, p. 548 ; Michaud, t. 42, p. 130).

Son ouvrage « Œuvres diverses » , qui est ici l’édition originale, contient des réflexions sommaires sur l’esprit ; des discours (séance publique de la société royale de Nancy, etc.) ; un éloge de M. Moreau de Maupertuis ; un portrait historique de Stanislas le Bienfaisant (1677-1766 – roi de Polognet et beau-père de Louis XV), puis des poésies (ode anacréontique, lettre à Voltaire, etc.). Dans ses réflexions sommaires, l’auteur cherchait à indiquer à ses enfants « les moyens de se garantir des ridicules momentanés qui prouvent la médiocrité de l’esprit, et des torts réels qui l’avilissent et le rendent coupable » (Avant-propos). Bon exemplaire de ce collectif.

Informations complémentaires

Poids 0.500 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)