MÉMOIRE CONCERNANT LA TRAHISON DE PICHEGRU, DANS LES ANNÉES 3, 4 ET 5, RÉDIGÉ EN L’AN 6 (M. de Montgaillard) - Réf. 11090

120 

Description

 

MÉMOIRE CONCERNANT LA TRAHISON DE PICHEGRU, DANS LES ANNÉES 3, 4 ET 5, RÉDIGÉ EN L’AN 6 (M. de Montgaillard)

A Paris, Imprimerie de la République, an XII

1 vol. in-8 (159p). Reliure postérieure demi-chagrin bleu nuit, plats cartonnés. Dos à nerfs. Titre sur lettres dorées. Exemplaire non coupé. Intérieur frais, papier lég. jauni par endroits, avec de rares rousseurs, sans gravité. Bon exemplaire, bien relié.‎
Maurice-Jacques Roques, connu sous le nom de comte de Montgaillard, naquit en 1761 et décéda en 1841. Après avoir été sous-lieutenant pendant la guerre d’Amérique, il rentra en France en 1873 et quitta l’armée au commencement de la Révolution. Après le 10 août 1792, Louis XVIII l’employa à préparer la trahison de Pichegru, dont il gagna la confiance ainsi que celle du prince de Condé. Puis, il les trahit en révélant leurs secrets. Après le 18 brumaire, il fut enfermé à la prison du Temple afin d’y surprendre les secrets des prisonniers royalistes, et pour découvrir les complices de Cadoudal et de Pichegru. Son frère, l’abbé de Montgaillard, disait de lui : « Il trahirait Dieu et son père pour de l’argent », entretenant ainsi une image d’agent double. En effet, en récompense de ses odieux services, il reçut de nombreuses gratifications (GDU, t. 11, p. 509).

Pichegru fut l’une des grandes affaires du Consulat et sa trahison révélée a conduit à la rédaction de ce mémoire rédigé par Montgaillard, ici publié en édition originale séparée, après sa parution en mars 1804 dans le Moniteur. Montgaillard révélait que le général avait entretenu une correspondance avec Louis XVIII et le prince de Condé. Bonaparte exigea expressément la publication de cet opuscule, l’un des derniers sortis des presses de l’imprimerie de la République avant qu’elle ne devienne imprimerie impériale, et pressa pour sa large diffusion à l’étranger à des fins de propagande. Bel exemplaire du tiré à part de ce mémoire permettant de comprendre les ressorts de l’affaire Pichegru.‎

 

Informations complémentaires

Poids 0.500 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)