MÉMOIRES DE M. DE BOURRIENNE, MINISTRE D’ÉTAT SUR NAPOLÉON, LE DIRECTOIRE, LE CONSULAT, L’EMPIRE ET LA RESTAURATION (Bourrienne) - Réf. 11085

290 

Description

À Paris, chez Ladvocat, 1829

10 tomes en 5 vols. (IV+393+434+IV+426+424+464pp) – Reliure postérieure demi-veau blond à coins. Plats cartonnés vert bouteille. Dos à nerfs ornés de doubles filets dorés et de filets à froid. Pièces de titre noires. Titres et tomaisons dorés. Tranches mouchetées. Epidermures sur le plat avant du vol. 5. Mors supérieurs du vol. 1 fendus sur toute la longueur. Mors usés avec des épidermures. Coiffes frottées et champs frottés. Certains coins sont légèrement émoussés. Intérieur frais avec quelques rousseurs. Un ex-libris Bannerman of Elsick. Une table des matières à la fin de chacun des volumes. Nos ouvrages sont tous en bon état, sauf mentions expresses contraires. Aussi nos descriptions tentent-elles d’être exhaustives. En dépit des imperfections signalées, belle collection dans une jolie et sobre reliure postérieure.

Louis-Antoine Fauvelet de Bourrienne naquit en 1769, la même année que Napoléon Bonaparte. Tous deux entrèrent à l’école militaire de Brienne. Ils se lièrent d’amitié et restèrent ensemble pendant six ans. Puis Napoléon partit pour l’école militaire de Paris. Ayant chacun décidé de servir dans l’artillerie, Bourrienne se rendit à Metz suivre un cours pratique de cette arme. Mais n’ayant pas pu produire les preuves d’une noblesse ancienne, il entra dans la carrière de la diplomatie. C’est ainsi qu’il travailla dans les bureaux de l’ambassade à Vienne, puis étudia le droit et les langues étrangères à Leipsick et à Varsovie.  Il rentra à Paris où il retrouva Bonaparte après une séparation de huit années, et fut témoin de la crise du 20 juin 1792 (invasion du palais des Tuileries). Il se rendit alors en Saxe où il fut arrêté comme partisan de la Révolution. Après trois mois de captivité, il retourna à Leipsick, se maria, rentra à Paris et retouva Bonaparte. Ce dernier étant devenu général en chef de l’armée d’Italie, il envoya Bourrienne rejoindre l’armée d’Italie. Bourrienne devint le secrétaire intime de Bonaparte qu’il suivit à Radstadt, à Partis, en Egypte et à la fameuse bataille de Marengo. Puis il rentra à Paris et reçut le titre de conseiller d’Etat. « Logé aux Tuileries dans le même appartement et presque la même chambre que le premier consul, il fallait qu’à toutes les heures du jour et de la nuit, il répondit à l’appel et aux ordres de l’homme le plus actif et le plus vigilant de son siècle » (Michaud, t. 5, p. 332). Bourrienne resta ainsi attaché à Bonaparte jusqu’en 1802 où il fut envoyé à Hambourg comme chargé d’affaires de France près le cercle de Basse-Saxe, mais où ses actions furent mal jugées par l’opinion publique, et il devint alors hostile à l’égard de Napoléon. A la chute de Napoléon, il fut nommé par Talleyrand, administrateur général des postes. Puis sous Louis XVIII, qu’il suivit en Belgique, il devint ministre d’Etat et député de l’Yonne. Il mourut en 1834 près de Caen (Michaud, t. 5, p. 332 ; GDU, t. 2, p. 1141).

Ses mémoires furent publiés en 1829, notre ouvrage, et eurent plusieurs éditions. Bourrienne n’y ménage pas Napoléon et ne relate que des faits et des détails véridiques. Invité par Mme de Brancas à passer quelque temps chez elle dans le Hainaut, c’est là, dans le calme et la tranquillité qu’il se mit à écrire. « Je n’oublierai jamais, écrit M. de Bourrienne, du château de Fontaine-Lévêque, que c’est dans ces jardins, sous leurs beaux ombrages, que j’ai médité sur les chances et les souvenirs d’une vie agitée, et que je revis pour ainsi dire dans les temps où j’ai déjà vécu » (avertissement). Ces mémoires dont la véracité a été parfois contestée, n’en restent pas moins d’un très grand intérêt. Bel exemplaire très intéressant de cette édition originale des Mémoires de M. de Bourrienne.

Informations complémentaires

Poids 3 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)