VOYAGES DES FRÈRES BACHEVILLE EN EUROPE ET EN ASIE [B. Bacheville] - Réf. 4116

450 

Description

VOYAGES DES FRÈRES BACHEVILLE EN EUROPE ET EN ASIE   [B. Bacheville]

A Paris, chez Béchet aîné, 1822

1 vol. in-12 (XII+432pp) – Reliure moderne demi-maroquin rouge à grains longs. Plats cartonnés. Dos lisse orné de motifs dorés encadrant le titre, filets à froid et dorés, roulette dorée en haut et en bas du dos. Intérieur frais avec des traces de mouillures en début et fin d’ouvrage. Un frontispice et une jolie vignette sur la page de titre. Une table des chapitres en fin d’ouvrage. Très bel exemplaire.

Barthélémy Bacheville (1782-1835), engagé dans l’armée d’Italie, servit sous les ordres de Massena. Puis admis dans la Garde Impériale, il partit pour l’Espagne, et fit en 1812 la campagne de Russie. Par la suite, il suivit Napoléon à l’île d’Elbe, et fut blessé à Waterloo. En 1830, il est nommé commandant du Fort de l’Ecluse, puis de la Citadelle de Montpellier. Il est fait également chevalier de la Légion d’honneur.

Antoine Bacheville combattit en Allemagne et en Prusse, et fit la campagne d’Espagne. En 1811, il est nommé capitaine et chevalier de la Légion d’honneur. Il mourut, après une importante carrière militaire, à Mascat. « Les uns disent que c’est de la peste, les autres de la fatigue du voyage. Moi, déclare Barthélémy Bacheville, pour parler comme l’un des hommes qui a rendu le plus de services à la liberté par son esprit, je dis que mon frère est mort de l’exil ; l’exil n’est-il pas en effet le plus cruel des maux ? » (p. 402, Appendice sur Antoine Bacheville).

« Lorsque je disais, écrit Barthélémy Bacheville dans sa préface, les persécutions que, mon frère et moi, nous avons éprouvées et les aventures qui nous sont arrivées durant une prescription de trois ans, mes amis me conseillaient tous de réunir les notes que j’avais conservées, et de les publier ». C’était, selon eux, un moyen de signaler « de criantes et barbares injustices ». En effet, cet ouvrage renferme des notes exactement vraies et un grand nombre de détails. Et cet écrit eut un immense succès.

En fin d’ouvrage on trouve un appendice sur Antoine Bacheville : « quelques lettres écrites par mon frère à nos parens ou nos amis ; des renseignemens, exacts sans doute, mais peu détaillés sur le dernier et lointain voyage où il trouva la mort » (p. 384).

Cet ouvrage montre l’Europe postnapoléonienne et nous entraîne en Suisse, Bavière, Prusse, Pologne, Turquie d’Europe et Constantinople, Grèce, Italie …

Informations complémentaires

Poids 500 kg

Renseignez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais

Joignez un ou plusieurs documents (max 3) (total max de 10Mo aux formats pdf,doc,docx,xls,jpg)